Happy Chinese New Year 2018

Happy Chinese New Year 2018

Publicités

What do you do for A Living ?

Editors Note: Translated from French. Original below:

I must admit that talking about my job is one of my greatest pleasures. I would even say that the most fabulous part is to see the eyes of the listener go wide, revealing a sense of surprise and obvious curiosity. It reminds me every time of how lucky and happy I am to be a minstrel props and set designer.

“So what do you do for a living? “

“I work in live performance “

“OOhh really !! Are you an artist, dancer, singer? “

“No, I’m a props and set designer. “

“Ooh really !! For cinema too? “

“No, not so far. Entertainment and Circus are an entirely different world. I draw, I make all kinds of things. Luminous umbrellas, flying fluorescent dragons, lampposts from greenery, fish-shaped masks, giraffe puppets… everything a director would need to develop their show. “

“Woauauauau, great !! and, and, and … tell me more “

“Yes, it’s great, especially since I travel the world and have to reinvent myself and my job every time. “

Yes, that’s great especially when the questions keep coming up each time with more enthusiasm and curiosity. Far more exciting than having to talk to a tax inspector…

Just yesterday, I travelled across Belgium seated on a train that took me to Ostend. I saw the eyes of a nice lady by my side light up just at the sound of the word “show”.

“Do you speak French and live in Antwerp? “

“No, I come from Marseille and work in Belgium just for a few months only.”

“Ah yes and what do you do? “

“I create props and show scenery. “

Her big blue eyes began to fix a little more intensely than a few seconds earlier.

“Ohhh wonderful, I love the stage !! It reminds me of my younger days when I went to see Jacques Brel in concert in Antwerp, I was just 20 years old.”

The warm memories came back to her, all throughout our journey together and I listened with such fascination to her words.

The happiness of these few magical moments made her smile and radiated throughout her body. This short hour of sharing was so refreshing for both of us that we left each other like two old friends; a little more than 60 minutes of the moving story of a little lady alone on her way to the sea. A true testimony of a life that is not forgotten.

In the course of our exchanges, I learned that Simone had just celebrated her 77th birthday and that her greatest pleasure was to travel to the shores of the North Sea on the Belgian coast during the rare sunny days of this region.

You see, talking about shows always evokes beautiful memories in people of all ages and all walks of life. It is also for this beautiful cause that I strive to create ever more original objects so that the memory remains.

In our family, I am the extraterrestrial who has managed to realize her dreams despite the difficulties.

I am always proud to recount my adventures and other experiences to my little nephew, who still believes that I am a movie star just because I’ve been once or twice on this small screen that we call television.

Amongst friends, the questions are never lacking…

“What’s your next show? When are you leaving? Where are you going? Do you know people there? Friends? Mutual friends? Who are the artists? “

I love these little intense questions and the state of excitement that curiously reminds me of that moment when the lights dim to yield to the magic of the stage.

I love to evoke this very mysterious world.

Talk about it, and never tire of talking about it.

You can make people dream about your stories of the stage, its enigmatic hidden spaces and mysteries.

You may even encourage vocations.

Who knows, future artists may be at your fingertips.

*****

Je dois vous avouer que parler de mon métier est l’un de mes grands plaisirs. Je dirais même que le plus fabuleux et de voir les yeux de l’interlocuteur s’écarquiller et laissant apparaître un sentiment de surprise et de curiosité évident. Cela me rappelle à chaque fois combien je suis chanceuse et heureuse d’exercer le métier de concepteur accessoiriste et de décor troubadour.

“Et vous que faites vous dans la vie ?”

“je travaille dans le spectacle ?”

“OOhh vraiment !! vous êtes artiste, danseuse, chanteuse ?”

“Non je suis accessoiriste décoratrice.”

“Ooh vraiment !! Pour le cinéma aussi ?”

“Non, pas à ce jour, le monde du cirque et du show business sont des mondes différents. je dessine, je fabrique toutes sortes de choses. Des ombrelles lumineuses, des dragons fluorescents qui volent, des lampadaires végétaux, des masques en forme de poisson, des girafes marionnettes.. tout ce dont un metteur en scène a besoin pour mettre élaborer son spectacle.”

“Woauauauau, formidable !! et et et … tell me more”

“Oui c’est formidable, surtout que je voyage et dois à chaque fois réinventer mon métier.”

Oui c’est formidable, surtout quand les questions ne cessent à chaque fois avec plus d’enthousiasme et de curiosité. Plus excitant que de devoir entretenir une discussion avec un agent des impôts.

Pas plus tard qu’hier, je parcourais la Belgique installée dans le train qui me menait vers Ostende. Je revois les yeux de cette gentille dame à mes côtés s’illuminer rien qu’au son du mot « spectacle ».

“Vous parlez Français et vivez à Anvers ?”

“Non je viens de Marseille et travaille quelques mois en Belgique seulement”

“Ah oui et que faites vous donc ?”

“Je crée des accessoires et des décors de spectacle.”

Ses grands yeux bleus se mirent à me fixer un peu plus intensément que quelques seconds plus tôt.

“Ohhh merveilleux, j’adore le spectacle !! ça me rappelle mes belles années où j’allais voir Jacques Brel en concert à Anvers, j’avais 20 ans”.

Les souvenirs chaleureux revenaient à sa mémoire tout au long de notre voyage et j’écoutais avec autant de fascination ses paroles.

Le bonheur de ces quelques instants magiques lui donnait le sourire et l’animait de tous ces membres. Cette petite heure de partage furent tellement rafraîchissante pour nous deux que nous nous sommes quittées comme deux vieilles amies; Un peu plus de 60 minutes de récit touchant d’une petite dame seule en route vers la mer. Véritable témoignage de vie qui s’oublie pas.

Au cour de nos échanges, j’apprenais que Simone venait de fêter ces 77 ans et que son grand plaisir était de rejoindre les plages de Belgique pendant les rares journées ensoleillées de cette région.

Voyez vous, parler de spectacle évoque toujours de beaux souvenirs chez les gens quelque soit leur âge et leur vie. C’est d’ailleurs pour cette belle cause que je m’efforce à créer des objets toujours plus originaux, pour que le souvenir reste.

En famille, je suis l’extraterrestre qui a réussi à réaliser ses rêves malgré les difficultés.

Je suis toujours fière de raconter mes péripéties et autres expériences à mon petit neveu, qui croit encore que je suis une star de cinéma pour être passée une fois ou deux fois dans ce petit écran que l’on appelle la télévision.

Entre amis, les questions ne font jamais défaut.

“Quel est ton prochain spectacle ? tu parts quand ? Tu vas où ? tu connais du monde ? qui sont les artistes ?”

J’adore ces petites questions exaltées, état d’excitation qui rappelle curieusement celui qui suit l’extinction des lumières d’une salle de spectacle pour laisser place à la scène.

J’adore évoquer ce monde très mystérieux .

Parlez en ! Ne vous lasser pas d’en parler, vous pourriez vous aussi faire rêver les gens par vos histoires de piste, de lumières ou de vidéos multicolores. Vous pourriez aussi créer des vocations. Les futurs artistes sont au bout de vos lèvres.


Props Master : Extension of my childhood

Editors Note: Translated from French. Original below.

No doubt about it, that’s what I’m made for !!

Totally certain and convinced with each passing day.

It’s obvious, “n’est-ce pas”?

You’ll notice the contented grin on my face as I eagerly approach my studio.

Not a shadow of a doubt, I’m in my place, or I’ve never left I should say.

Because, if I plunge into my childhood memories, I’m still that girl who tinkers and tampers, making models long into the night with “Sister Act” in the background incessantly.

Dinner, fine – but my fingers are still tainted with glue and paint – which I’ll get back to ASAP.

Alone in my room which is decorated with psychedelic arrangements of cut up cans of Coca-Cola.

Solitary and concentrated on the creation of a battery of pots and pans, or the realization of imaginary animals and modelling clay.

At that time, my hero’s name was MacGyver! As if that’s not clear enough!

Always looking for stray pieces of wood to make a cabin.

Always making table decorations for family Christmas.

Always using whatever I could lay my hands on to invent a décor or something of the sort.

Constantly wandering the aisles of decorative accessories. Often dreaming of that elusive Eldorado named Hollywood Studio.

I am still that adolescent, fan of flea markets and second-hand stores.

Absolutely crazy about the Salvation Army, never discouraged to find the rare trinkets and forgotten treasures.

I still hang around in DIY stores looking for bolts, tools or paint cans.

I still frequent theatres and any sort of performance venue.

Just like when my mother used to take me to the Opéra de Marseille to see beautiful ballets.

I think that’s where the “Bug” comes from.

I still stamp my feet on the floor beneath the red velvet covered armchairs, my heart racing as the lights dim.

I still shiver when the oboe gives the “A” because that has always been my favourite moment. I love watching this little guy gesticulate mysteriously as he beats the measure and cues in the various sectors of the orchestra.

I always make stories and scenarios in my head, observing everything in detail to try to keep it all in mind because it can always be useful.

In fact, I did not choose my job, my professional life is merely an extension of my childhood, and I’m merely continuing to have fun.

****

C’est sûre, je suis faite pour ça !! Absolument certaine et convaincue jour après jour.

C’est flagrant non ? Vous le voyez le sourire qui accompagne ma démarche motivée quand je me dirige vers mon atelier. Pas l’ombre d’un doute, je suis à ma place, ou je ne l’ai jamais quitté devrais-je dire.

Car, si je replonge dans mes souvenirs d’enfant, je suis toujours la gamine qui trifouille et fabrique des maquettes à longueur de soirées en écoutant Sister Act en boucle.

Les doigts pleins de colle et de peinture pour aller dîner.

Solitaire dans ma chambre à la déco psychédélique faite de cannettes de coca découpées.

Seule et concentrée à la création d’une batterie en casseroles ou à la réalisation d’animaux imaginaires et pâte à modeler.

A cette époque, mon héros s’appelait Mc Gyver ! SI c’est pas un signe !

Toujours à la recherche de deux bouts de bois pour en faire une cabane. Toujours à réaliser les décorations de table pour les « noël » en famille. Toujours à utiliser ce qui me passait dans les mains pour en faire un décor ou quelque chose comme ça.

Sans cesse à déambuler dans les rayons d’accessoires de décoration.

Souvent à rêver d’ailleurs, d’un Eldorado nommé Hollywood Studio.

Je suis toujours l’ado fan de brocante et des magasins d’occasion. Absolument dingue d’Emmaüs, et d’ objets insolites. Jamais découragée pour trouver les babioles extraordinaires oubliées.

Je traîne toujours dans les magasins de bricolage à la recherche de boulons, d’outils ou de pots de peinture.

Je fréquente toujours autant les théâtres et les salles de spectacle. Comme quand ma mère m’amenait à l’Opéra de Marseille pour y voir de superbes ballets. Je crois que le virus vient de là.  Je trépigne toujours devant les fauteuils rouge velours et mon cœur s’emballe toujours quand les lumières s’éteignent. Je frissonne encore quand le basson donne le LA, car cela à toujours été mon moment préféré. J’adore regarder ce petit bonhomme gesticuler en battant la mesure.

Je fabrique toujours des histoires et des scénarios dans ma tête. J’observe tout et je tente de garder tout  en mémoire car cela peut toujours servir.

Non finalement je n’ai pas choisi mon métier, ma vie professionnelle n’est que la suite logique de mon enfance. Je ne fais que continuer à m’amuser.


Let’s make this Year special ! Happy 2018 !


Bloody Heylloween

Bloody Heylloween to you !

Props Design / Set Design/ Creation / Production


Apps Set The Tone Of How We Work Today

Editor’s Note: Article translated from French. French version below.

I remember in 2003 having to call each technical director using my land line or send my CVs by post. I remember having to travel between Marseille, Paris or Brussels just to meet producers. I remember having a list of phone numbers to call in a given order just to get the right person.

Even though the best and only real way to land a job and meet your future fellow workers remains meeting them face to face, apps and other international social media sites have considerably changed the game.

WhatsApp, WeChat, LinkedIn, Facebook, Instagram or Pinterest have literally revolutionized job search, contact networks, staying in touch and keeping up-to-date with the latest major international productions, sharing one’s experiences or creations to ensure a visible and targeted external communication.

How could one do without LinkedIn?! It’s a true gateway to the news of the world of spectacle, showbiz, events, emerging technologies, and an inexhaustible anthill of contacts. From one contact to another, your notebook can take off from 500 to 1000 people possibly interested to interact and network on the most diverse of subjects.

In other times when your small notebook was sufficient – today the web of the net bursts out of the screen.

With a bit of method, it has become possible to contact producers or other people that you wish to reach by mail directly. Creators in vogue and experts at the other end of the world can be reached from your sofa or  during a short pitstop between flights.

LINKEDIN

To stay informed, keep an eye on the latest releases, subscribe to webpages of companies you would like to contact, read and review profiles of members of the site.

Sending a greeting message to start a conversation is as easy as that. LinkedIn proves to be a must-have app to get people talking about you and your activity.

Do not hesitate to post a few pictures of your work and latest projects and creative accomplishments. Images remain the best communication vector. Share your news at least once a month lest you be forgotten or diluted in the mass of information exchange.

FACEBOOK

In a more private sphere, Facebook will be your ally to maintain the link with your friends world-wide. The collaborators, friends and artists with whom you have already shared a few adventures that you want to find along your way. It is equally indispensable to maintain links, keep an eye on their news, give advice, reach out if you need a bit of a boost, share anecdotes and learn. This will also give you valuable clues about companies and industries that are active and evolving. It is also very useful to have news of the people you love when you’re thousands of kilometers from home… a welcome comfort of the day.

To keep up with your teams, there are also some absolutely indispensable Apps. In the daily application of your work, they will be of unsuspected utility to you. More direct than an e-mail, more efficient than a phone call, faster than any paper file. Instant communication tools where you share photos, videos, voice messages, texts and where it is possible to pay your bills or buy your daily baguette or bread.

WECHAT

WeChat for Asia and WhatsApp for Europe and the rest of the world are two small wonders that will follow you everywhere and on every occasion.

A little “Hello” from your friend today on a project in Dubai or a “Ni Hao” from your former colleague still in Shanghai. What a wonderful way to keep in touch. It would have been impossible to maintain effective communication with everyone I’ve crossed paths with between HK, Macao, Shanghai, Moscow, Wuhan, Xishuangbanna, Paris, Aix, Marseille, Turkey, Austria, Milan, Dubai or Abu Dhabi. Unimaginable to be able to send a short friendly message at any time to any place on earth.

In a professional context, you can share your images and drawings to explain an idea. With almost disquieting ease, you can communicate information and varying details to colleagues and assistants on current projects, tools to buy in the city or specify the color or dimension of an object thousands of kilometers away.

You will save precious time using this App for your purchases during a production of a show. A doubt about the color or size of an object, tool, a material, it is now enough just to send a picture =  instant response from your teammate, you gain precious time and spare often several days of waiting.

On many occasions, I’ve been called upon to produce props and other stage accessories in and for China whilst I’ve been in France.

Imagine the savings of both time and finances and no need for an airfare to check the status of a project being implemented.

To share and coordinate your teams, nothing is more effective than creating an instant chat. Everyone will be aware of the schedule at exactly the same second.

If we’re talking about travel and exchanges, let’s not forget to talk about Apps that help you to translate all existing languages. These little colored icons have become so intelligent that they allow us to be multilingual in just a few clicks. Google translate will be your best friend, decipher a sentence in Chinese, to dialogue with an Austrian salesperson or to discuss prices in Italian. However, I recommend that you start, or continue really learning languages if you have to travel for your job. Nothing better than to understand a country by learning its language. The logic of sentences will tell you a lot about the logic of behaviors.

SKYPE

Away from your family, SKYPE will save you. Via video or direct call, you can chat free of charge from your hotel room, from the airport or the streets of Moscow provided that you can access an Internet connection. Let us welcome this invention. Twenty years ago, my father, a Marine, had to wait until the end of his mission at sea to be reunited with our tiny blond heads.

Also, a perfect tool for remote professional interviews, production meetings or preparation of a future creation with your partner in Canada.

If pencil and paper will always remain values for your design and conception, the time of carrier pigeons has passed. You can still design that way, yet transmission of your work can still be communicated by valuable Apps that are now wonderful support tools of our profession.

These tools support us in so many ways from contact to the coordination of projects, they are your allies in all circumstances. Without forgetting the great human values of our trades, do not hesitate to use Apps and social networks to stay in the race.

In my opinion, they are a major advantage in the fruition of your projects and their world-wide influence.

*****

Je me rappelle en 2003 devoir appeler chaque directeur technique à l’aide de mon téléphone fixe ou encore envoyer mes CV par courrier postal. Je me souviens devoir me déplacer à la rencontre des producteurs entre Marseille, Paris, Bruxelles. Je me rappelle avoir une liste de numéros à appeler dans un ordre choisi pour peut être parler à la bonne personne.

Même si la meilleure et seule vraie manière de décrocher un poste et de rencontrer vos futurs collaborateurs en chair et en os, Les Apps et autres sites sociaux Internationaux ont considérablement changé la donne.

What’sApp, WeChat, Linked In, Facebook, Instagram ou encore Pinterest ont littéralement révolutionné notre manière de trouver un poste, trouver de nouveaux contacts, garder contact, se tenir informés des dernières grandes productions Internationales, partager son expérience ou exposer ses créations pour assurer sa com.

Comment ne plus s’aider de LinkedIn ! Véritable porte ouverte sur les nouvelles du monde duspectacle, du Showbiz, de l’évènementiel, des nouvelles technologies. Fourmilière inépuisable de contacts. D’un contact à un autre, votre carnet peut décoller de 500 à 1000 personnes possiblement intéressantes à solliciter sur les sujets les plus divers. Quand votre petit carnet en papier était autre fois suffisant, aujourd’hui la toile du net explose l’écran.

Avec un peu de méthode, il est devenu possible de contacter les producteurs ou autres personnes que vous souhaitez atteindre par mail directement. Les créateurs en vogue et les experts à l’autre bout du monde sont joignables depuis votre canapé ou au galop entre deux avions.

Pour rester informés, il vous suffit de garder l’oeil sur les dernières parutions. Abonnez-vous aux pages des compagnies que vous aimeriez contacter, lisez et étudiez les profils des membres du site. Envoyer un message de salut pour démarrer une conversation, c’est aussi simple que ça.

LinkedIn se révèle être une App incontournable pour faire parler de vous et mettre en avant votre activité. N’hésitez pas à poster quelques images de vos travaux et de votre dernière création. l’image est le meilleur vecteur de communication. Partagez vos actualités au moins une fois par mois, ne vous faites pas oublier.

Dans une sphère plus privée, Facebook sera votre allié pour garder le lien avec vos amis du monde entier. Les collaborateurs, amis et artistes avec lesquels vous avez déjà partagés quelques aventures et que vous souhaitez retrouver sur votre chemin. Il est tout autant indispensable de maintenir des liens, de garder un oeil sur leurs actualités, poser des questions si besoin d’un coup de pouce, se donner des conseils, partager des anecdotes et s’informer. Cela vous donnera aussi des indices précieux sur les compagnies et les industries qui bougent. Il est aussi fort utile d’avoir des nouvelles des gens que vous aimez quand vous partez à 20000 Km de chez vous, petit réconfort de la journée.

Pour garder les liens avec vos équipes, il existe également quelques App absolument indispensables. Dans l’exercice direct de votre travail, elles vous seront d’une utilité insoupçonnée.

Plus direct qu’un Mail, plus efficace que l’appel téléphonique, plus rapide que n’importe quel dossier papier. Outils de communication instantané où l’on partage les photos, les videos, des messages vocaux , des textes, où il est possible de payer vos factures ou d’acheter votre baguette de pain.

WeChat pour l’Asie et Whats App pour l’Europe, et le reste du monde sont deux petites merveilles qui vous suivront partout et dans toutes les occasions.

Un petit « Hello » de votre amie aujourd’hui en mission à Dubai ou un « Ni Hao” de votre ancien collègue toujours à Shanghai. Quel merveilleux moyen pour garder contact. Il m’aurait été impossible de maintenir une communication efficace avec toutes les personnes croisées sur ma route entre HK, Macao, Shanghai, Moscou, Wuhan, Xishuangbanna, Paris, Aix, Marseille, Turquie, Autriche, Milan, Dubai ou Abu Dhabi. Inimaginable de pouvoir envoyer un petit message de sympathie à n’importe quelle heure à n’importe quel endroit sur terre.

Dans un cadre professionnel, vous pourrez partager vos images et vos dessins pour expliquer une idée. Avec une facilité déconcertante, vous pourrez communiquer à votre assistant diverses informations sur les projets en cours, les outils à acheter en ville ou préciser la couleur d’un tissu à 10000 Km.

Vous gagnerez un temps précieux à utiliser cette App pour vos achats lors d’une production de spectacle. Un doute sur la couleur ou la dimension d’un objet, d’un outil, d’un matériau, il suffit à présent d’envoyer une photo; Réponse instantanée de votre équipier, vous gagnerez selon les cas plusieurs jours d’attente.

Il m’est arrivé à de nombreuses reprises de produire mes accessoires en Chine lorsque je me trouvais en France. Imaginez le gain de temps et d’argent, plus besoin de billet d’avion pour vérifier l’état d’un projet en cours de réalisation.

Pour partager et coordonner vos équipes, rien de plus efficace que de créer un groupe de discussion instantanée. Tout le monde sera au courant du planning exactement à la même seconde.

Puisque l’on parle de voyages et d’échanges, je n’oublierai pas de parler des App qui vous aident à traduire toutes les langues existantes. Ces petits Icônes colorés deviennent si intelligents qu’ils nous permettent d’être polyglottes en quelques clics. Google translate sera votre meilleur ami pour décrypter une phrase en Chinois, pour dialoguer avec un vendeur Autrichien ou discuter les prix en Italien. Cependant, je vous recommande de commencer ou continuer l’apprentissage des langues si vous avez à voyager pour votre travail. Rien de mieux que de comprendre un pays en apprenant son language. La logique des phrases vous en diront beaucoup sur la logique des comportements.

Loin de votre famille, SKYPE vous sauvera. Par Video ou appel direct, vous pourrez discuter gratuitement depuis votre chambre d’hotel, depuis l’aéroport ou les rues de Moscou à condition d’avoir une connection Internet. Saluons cette invention. Il y a encore 20 ans, mon père, Marin, devait attendre la fin de sa mission en mer pour retrouver nos têtes blondes.

Aussi, un parfait outil pour les entretiens professionnels à distance, réunion de production ou préparation d’une future création avec votre partenaire au Canada.

Si votre carnet de notre et votre crayon à papier seront toujours les valeurs sur de la conception et du Design, le temps des pigeons voyageurs est révolu. Les App sont à présent des outils véritables de notre profession. De la prise de contact, à la coordination de projets, les App seront vos alliées en toutes circonstances. Sans pour autant oublier les grandes valeurs humaines de nos métiers, n’hésitez pas à utiliser les App et les réseaux sociaux pour rester dans la course. Elles sont à mon avis un avantage majeur dans la réalisation de vos projets et leurs rayonnement Mondial.


The props Paradis 

https://theatreartlife.com/lifestyle/chinas-online-resources-prop-masters-paradise/

Editors Note: Translated from French. French version below.
Just like Apps and social networks, online sites are a revolution in work methods particularly in the field of stage accessories, props and research for elements, complements, objects, tools, and materials. In Asia, where I have practiced my trade as a Prop master – designer/decorator and set designer for almost 10 years, a particular online shopping site has attracted particular attention.
Anywhere from a rusty spoon to an electric bicycle, one can find everything on this site. But I will keep it’s name a secret, it’s up to you to hunt a little my friends!
The choice is inexhaustible at prices defying all competition. A bike for €30, a chandelier €100, customized Chinese lanterns from €20, a Chinese Dragon €50 or umbrellas starting at €2, it’s all there!
I’ve been using this site since 2010 and it is now a true asset in my work. You still need to know what to look for. Only one small detail, you will need to know how to write and read Chinese or equip yourself with very good software.
So the best solution may well be to get help from a colleague who speaks and writes Chinese and English with lots of patience and detail to help you find even the most obscure or unusual treasures that you seek. Be precise in your queries because the objects are so numerous that every detail counts: size, color, shape, mark, and definition are imperative.
Start searching and you will be fascinated by the speed and ease with which your wishes come true. You will also have the enormous advantage of chatting directly with the seller for questions and clarifications. Instant FAQ that will save precious time. Know that it’s also possible to have your requests tailor-made. Nothing is impossible in China. The prices there are unbelievable.
It will sometimes cost you more to plan a city trip than to spend a few minutes on the net to find your happiness. One essential step if you are planning to produce a show in China; open an online account. Pay online and receive your items in just days following your order. I’ve even had things delivered the day following my order. Fantastic! There is really only one disadvantage, that being that you will discover the quality of the articles only when unpacking.
The importance of experience is justified here: how and what to choose, which questions to ask, descriptions to be dissected or photos to be analyzed. To my dismay, this site only delivers within China. In Europe, we will find sites like AliExpress, Alibaba which also offer a choice of products but through which, delivery times are long, and the prices on a totally different scale.
Despite this, do not overlook the joy of going to street markets, shops and stores where you will find many things that will spark new ideas. Their stalls are always a source of inspiration and the beginning of creativity. The means are endless if you know where and how to look. Online sites are absolutely an exceptional addition to your technical and creative projects and a major asset in terms of research time and choice.
Do not miss out on this must-have companion. Happy Hunting.
***
Tout comme les App et les réseaux sociaux, les sites en ligne sont une révolution dans les méthodes de travail, particulièrement dans le domaine des accessoires et de la recherche d’objets, d’outils et de matériaux.
En Asie, où je pratique mon métier d’accessoiriste / décoratrice et scénographe depuis presque 10 ans, un site d’achat en ligne a retenu particulièrement mon attention. De la petite cuillère au vélo électrique, on trouve tout sur ce site. Mais je garde secrètement son nom, à vous de chercher un peu mes amis. Le choix y est inépuisable à des prix défiant toutes concurrences. Un vélo à 30 Euros, Un chandelier à 100 Euros, des lanternes chinoises sur mesure à 20 Euros, Un Dragon Chinois à 50 Euros, des ombrelles à 2 Euros, tout y est !
Je l’utilise depuis 2010, il est à présent un atout véritable dans ma méthode de travail. Encore faut il savoir quoi y chercher. Seul petit détail, vous devrez savoir écrire et lire le chinois ou vous armer d’un très bon logiciel de traduction pour arriver à vos fins.
Donc la meilleure des solutions est encore de vous faire assister d’un collaborateur parlant Chinois et anglais avec beaucoup de patience pour vous aider à trouver les objets insolites de votre liste.
Soyez précis dans vos requêtes car les objets y sont si nombreux que le moindre détail compte: taille, couleur, forme, marque et définition sont impératives.
Lancez les recherches et vous serez fascinés par la rapidité et la facilité avec laquelle vos souhaits seront comblés. Vous aurez aussi l’énorme avantage de discuter en direct avec le vendeur si des questions devaient être éclaircies. Question / Réponses instantanées qui faciliteront vos démarches et vous feront gagner un temps précieux. Sachez que le sur-mesure est aussi possible, à croire que l’impossible n’existe pas en Chine.
Les prix y sont dérisoires. Il vous coûtera parfois plus cher de prévoir une escapade en ville que de passer quelques minutes sur le net pour trouver votre bonheur. C’est donc une étape indispensable si vous envisagez une production de spectacle en Chine, ouvrez un comptent ligne.
Seul inconvénient , vous découvrirez la qualité des articles seulement lors de leur déballage. L’importance de l’expérience est ici toute justifiée : Quoi choisir, Comment choisir, quelles questions à poser, les descriptions à décortiquer, les photos à analyser. Les livraisons ne sont possible qu’en Chine à mon grand désarroi.
En Europe, nous trouverons les sites comme Aliexpress, Alibaba qui offrent également un choix de produits très variés mais qui malheureusement proposent des délais de livraisons trop longs et des prix moins intéressants.
Malgré Cela, N’oubliez pas le bonheur de vous rendre sur les marchés de rue, dans les boutiques, les magasins où vous trouverez les articles que vous chercher car de là viennent les idées. Les étalages sont toujours une source d’inspiration et le début de la créativité.
A présent, les moyens sont infinis si vous savez où et comment chercher. Les sites en ligne sont définitivement un complément exceptionnel qui ajoutent à vos compétences techniques et créatives, un atout majeur en terme de temps de recherche et de choix. Ne passez pas à côté de ce joujou incontournable. Bonne recherches.
Article by Aurelie Gandilhon


Back to School 2017

Happy « Back to School 2017 » 

Hey Production will start new great collaboration In Europe and Amazing creations across the World. 

Show Conception and Artistic development / Design and Production 

Get ready ! Hey is Back

Back to School 2017

 


Theatre Art Life Article : Le Cirque de demain

 

https://www.theatreartlife.com/one-and-done/cirque-de-demain/

Editors Note: Aurelie writes about the excitement of attending the annual Cirque de Demain competition in France. English translation below.

C’est l’un des plus beaux spectacles du monde, rendez vous incontournable des amoureux de la piste et de la nouveauté. C’est un week end qui vous marque à vie, une date à marquer en rouge dans votre calendrier, chaque année sans hésiter. Depuis plus de 60 ans, ce formidable événement rassemble les artistes, les jeunes espoirs et les professionnels du cirque. On y rencontre les experts de la discipline tout comme les nouveaux talents tout juste sortis des écoles de cirque Internationales. Plusieurs années de dures répétitions, d’heures de travail intense pour enfin avoir la chance de dévoiler leur création.

Les artistes scrupuleusement sélectionnés par le jury composé de professionnels du métiers. Directeur de Casting, Président de l’école du cirque de Moscou, Directeur du Cirque de Pékin, Représentants célèbres des écoles de Montréal et de France. Les fameux membres du Jury auront la dure tâche de noter les candidats. Ils récompenseront les plus créatifs, les plus novateurs et les plus téméraires des participants. C’est une grande famille qui pendant 4 jours, partage des moments d’exception. Émotion garantie ! Surprise, étonnement, rire et poésie se sont donnés rendez vous sous le majestueux chapiteau de Cirque Phénix. Dans le Hall principal, on se salut, on y retrouve de vieilles connaissances.

On y découvre des expositions de Photos, de corps parfaits élancés dans les airs. On y boit, on y échange des histoires de l’année passée. On tente de deviner qui sera le gagnant de cette année. La cloche sonne, le public est invité à prendre place sur les petits bancs rouges. L’ambiance commence à s’échauffer. Les dizaines de drapeaux multicolores annonçant les pays participants sont fièrement hissés face au public impatient.

L’orchestre est lui aussi en place en fond de scène, les membres du jury vissés sur leur chais, les lumières s’éteignent pour laisser comme seul décor la scène et ses agrès. Un mythe vivant fait aussi son apparition.

Maître de cérémonie unique dans son genre, extravagance et décadence délicate aux gants blancs.

Notre fabuleux Calix nous régale en quelques minutes d’ histoires sarcastiques. Crâne blanc comme neige, costume queue de pie, écharpe rouge en bandoulière, broche à diamant sur la poitrine, il est le maître des lieux pour le plus grand plaisir des nos zygomatiques. Il est un univers à lui tout seul, véritable icône de ce formidable Festival Mondial du Cirque de demain. Impossible de ne pas l’aimer. Que la fête commence, que l’orchestre résonne, que les spectateurs applaudissent, que la farandole des drapeaux envahisse la salle. La joie du Cirque tout simplement.

*******

It is one of the most beautiful shows in the world, a must for lovers of novelty and the circus ring. It is a weekend that marks you for life, a date to be marked in red in your calendar, every year without hesitation. For more than 60 years, this amazing event brings artists together, aspiring youth and circus professionals.

We find there both experts of their discipline, as well as new talents fresh out of international circus schools. Many years of hard training and countless hours of intense work to finally have the chance to unveil their creation.

The artists are scrupulously selected by the jury composed of professionals from the trade, yet from a multitude of different angles – Casting Director, President of the Moscow circus school, Director of the Circus of Beijing, famous representatives of the schools of Montreal and France.

The famous members of the jury will have the tough task of noting the candidates. They will reward the most creative, the most innovative and the most daring of the participants. It is a large family that for four days shares many exceptional moments. Emotion is guaranteed! Surprise, astonishment, laughter, and poetry have been united under the majestic marquee of Cirque Phénix. In the Main Hall, we greet each other and reunite with old acquaintances from all over the world who congregate here each year. There are photo exhibitions of perfect slender bodies in the air. We drink, we exchange stories from the past year since we met and parted ways. We are trying to guess who will be the winner this year. The bell rings, the public is invited to sit on the narrow red benches. The atmosphere starts to warm up. The dozens of multi-colored flags announcing the participating countries are hoisted in front of an audience both impatient and exhilarated.

The orchestra is in place at the back of the stage, above the Ring and the members of the jury riveted to their seats. The lights go out to leave a lone stage, a Ring revealing only its equipment in waiting for the first act.

A living myth emerges, the Master of Ceremony unique of his kind, extravagant and delicately decadent with white gloves.

Our fabulous Calixte de Nigremont regales for a few minutes with cheeky stories and stinging anecdotes. Skull white as snow, long-tailed suit, a red scarf slung over his shoulder, diamond broach on his breast, he is the undisputed master of the Ring – and our delight. Our cheeks painfully strained from laughter, he shows us no mercy.

He is the world unto himself, a true icon of this formidable Festival Mondial du Cirque de Demain. Impossible not to love him. Let the festivities begin, the orchestra resound, the spectators applaud, the farandole of the flags conquer the Big Top. It is a pure joy that is quite simply, the Circus.


Theatre Art Life Article

https://www.theatreartlife.com/one-and-done/props/

Editors Note: Aurelie writes in her native language of French. English translation below.

Je dessine, j’invente, j’anticipe, j’imagine et je délire. Je coupe, je ponce, je peint, j’installe, j’expérimente et je fabrique les souhaits.

J’ornemente, je décore, j’éclaire et je déguise la scène de mes babioles.

Je customise et donne apparence nouvelle aux objets; Je dois être à l’écoute des dernières technologies et des tendances. Je scrute les artistes aux talents multiples et les innovateurs. Ma meilleure arme est la curiosité. Je n’en n’oublie pas les techniques de fabrications traditionnelles qui s’avèrent toujours les plus efficaces. Mes qualités indispensables sont l’adaptabilité et l’action. Mes richesses sont mes équipiers. Je farfouille, j’achète, je cherche et parfois ne trouve pas. Je dois donc réfléchir sous un autre angle pour trouver les solutions. J’organise, je classe, je note. Mon atelier dois être toujours en ordre, prêt à accueillir un accessoire brisé. Telle une salle d’opération, chaque outil et soigneusement préparé. Une retouche peinture, un boulon à serrer, pas une minute à perdre, la scène n’attend pas, les répétitions ont déjà commencées. Je déjeune à peine. Du matin au soir, je coure après les minutes, les infos, les dernières nouvelles sur les notes du metteur en scène. Je tente en même temps de mettre la main sur ces petites pièces métalliques qu’on ne trouve qu’au niveau 3, escalier, je monte, je descend. Quoi ! ascenseur, pas le temps d’attendre. J’adore arriver tôt le matin, pousser la porte du théâtre, puis de mon atelier et me retrouver seule face à mes chers accessoires. Il n’y a pas encore de bruit dans les loges ou les coulisses. Moment de calme avant l’arrivée des équipes, moment de réflexion et de planification du travail. A cet instant, le théâtre tout entier vous dévoile ses secrets. Je voyage aussi, de pays en pays. Je rencontre, partage et apprends.

Je découvre les merveilles du monde au travers des boutiques, des quartiers et des artisans que je visite à la recherche de trésors. Je communique, je parle, je gesticule, dessine et mime dans les cas les plus extrêmes. Je dois garder mon calme et mon sang froid pour assurer ma mission. Je montre, j’explique. Demandez moi la lune, un avion ou une pâquerette, je ne dirais jamais non, car tout est réalisable. Je négocie, tente de convaincre, donne mon avis. Dans le noir des coulisses, je deviens aussi psychologue, oreille alerte et attentive aux artistes angoissés. J’observe et me prépare à intervenir. Sur le « qui vive » . Je m’assure que la petite pièce métallique trouvée au niveau 3 ne s’est pas brisée par un geste malheureux, une chute malencontreuse. J’écoute religieusement chaque « TOP » qui m’est annoncé dans mon casque. Je déplace, je replace et remplace. Certains jours sont bénis, les commandes arrivent dans des boites en cartons.. c’est un peu Noël ! Objets mystérieux que je déballe comme une enfant pressée de découvrir son nouveau joujou. D’autres jours sont de pures catastrophes. Perdue en ville, sous une pluie diluvienne. Outils qui décident de ne plus fonctionner, équipiers malades, demande d’accessoires en urgence qui s’ajoutent à ma longue liste. Il y a des jours où j’aurais préférée être artiste funambule. Je suis un caméléon. Un jour peintre, un autre jour Designer 3D, puis électricienne ou menuisière, soudeur ou couturière. Scientifique ou Géo trouve tout des produits Epoxy. Spécialiste en mouvement pour anticiper la marche d’une girafe en bambou, danseur de breakdance pour choisir le revêtement d’un plateau de scène, spécialiste en instruments de musique Chinoise en évitant les erreurs de style.

Je suis un couteau Suisse ambulant. Je m’amuse et aime plus que tout ce métier aux multiples facettes.

On m’appelle le « Props » Une syllabe suffit, rapide et efficace ,je suis accessoiriste tout simplement.

****

I draw, I invent, I anticipate, I imagine wildly.
I cut, I sand, I paint, I install, I experiment and I make wishes.

I ornament, I decorate, I enlighten and disguise the stage with my trinkets.

I customize and give a new appearance to objects; I must stay on top of the latest technologies and trends. I scrutinize innovators and multi-talented artists.

My best arm is curiosity. I never abandon the traditional manufacturing techniques which always prove to be the most effective.
My essential qualities are adaptability and action.
My riches are my teammates.
I rummage, I buy, I search and sometimes end up empty handed.
So, I have to reconsider from another angle to find the solutions.
I organize, I class, I note.

My workshop must always be orderly, ready to treat a broken stage accessory.
In such an operating room, each tool must be available and carefully prepared.
A touch-up paint, a bolt to turn and with not a minute to lose.
The stage never waits and the rehearsals have already begun.
I barely lunch.

From morning ‘till night, I constantly run behind the time that runs ahead.
Always on the pulse of the news, the latest news on the director’s notes.
At the same time, I try to get my hands on these small metal parts that are only found in a distant part of the building – on level 3. Endless stairs – up and down like a vertical carousel.
What, the elevator?! No time to wait.

I love coming early in the morning and passing through the threshold of the theatre door, then to my studio to find myself alone in front of my dear accessories.

There is still no sound from the dressing rooms nor backstage wings.
A delicious moment of calm before the arrival of the teams – a moment of reflection and planning for the work ahead.

At this moment, the entire theatre reveals its secrets to you.
I also travel from country to country. I meet, share and learn.
I discover the wonders of the world through the shops, neighbourhoods and artisans that I visit in search of treasures. I communicate, I speak, I gesticulate, draw and mime in the most extreme cases.
I have to keep calm and cool to stay on track. I demonstrate, I explain.
Ask me for the moon, an aeroplane or a daisy, I would never say no because everything is achievable.
I negotiate, attempt to convince, give my opinion. In the dark behind the scenes, I also become a psychologist, an alert and attentive ear to anguished artists.

I watch and prepare to intervene – be always on the look-out.
I ensure that that minute metal part found at level 3 wasn’t broken by an abrupt gesture or unfortunate fall. I listen religiously to every cue in my headset. I move, replace and replace. Some days are blessed. The boxes arrive from their destination, sometimes miles from here and the time of choice. It’s a kind of a little Christmas! Mysterious objects that I unpack like a child in a hurry to discover his new toy. Other days are pure disasters. Lost in the city in torrential rain. Tools that decide to stop working, sick teammates, request for last-minute accessories that add to my long list that always seems to get longer no matter how much I accomplish. There are days when I would have preferred to be a tightrope artist. I am a chameleon. One day a painter, another day 3D designer, then electrician or carpenter, welder or seamstress.

Movement specialist who can anticipate the gait of a bamboo giraffe or a breakdancer to select the surface coating of a stage, a specialist in Chinese musical instruments all the while attempting to avoid the “faux pas” of style.

I am a walking Swiss army knife. I have fun and more than anything I love this multi-faceted business. I am quite simply an artisan of stage accessories with all that means to me and to the theatre.